King Penguins, at sunrise on the coast of South Georgia Island. Southern Ocean,

Les grandes menaces pesant sur les espèces

Pour mieux comprendre la disparition alarmante d’un grand nombre d’espèces, faisons un point sur les différentes menaces pesant sur leur survie.

Biodiversité en danger

La réduction de l’habitat

Les écosystèmes naturels sont victimes de destruction, de pollution et de fragmentation (à cause des routes qui coupent les territoires des animaux en petits morceaux). Ces problèmes pèsent lourdement sur la survie des espèces sauvages.

African savanna elephant (Loxodonta africana africana); Amboseli National Park, Kenya

Le braconnage

Le braconnage est une activité de chasse illégale. Il concerne de nombreuses espèces et cause parfois la disparition d’espèces rares.

Certains animaux sont capturés ou chassés pour leur fourrure ou leurs cornes et leurs dents (c’est le fameux « ivoire » des éléphants). Pour lutter contre le braconnage, le WWF et l’UICN ont mis en place le programme TRAFFIC.

Les conflits homme-animal

masque tigre

Dans de nombreuses régions du monde, les hommes et les animaux sont en rivalité pour l’espace et la nourriture, à cause de l’augmentation du nombre d’humains et de la diminution des habitats naturels qui représente une menace pour certaines espèces.
Il s’agit le plus souvent de grands animaux comme le loup, l’ours, l’éléphant, le tigre…

Les conséquences de cette cohabitation proche peuvent être dramatiques : perte de récoltes, de bétail et parfois de la vie.
Pour une cohabitation pacifique, il faut faire des études pour mieux comprendre les comportements et les besoins des uns et des autres.

Un exemple : En Inde, les pêcheurs portent des masques sur leur nuque afin de se protéger des attaques de tigre. Avoir « des yeux dans le dos » permet de duper l’animal, car il préfère attaquer ses proies par derrière. Malin !

La multiplication des espèces « invasives »European pond turtle (Emys orbicularis); Danube-Carpathian

Une espèce invasive est une espèce qui ne vit pas naturellement dans un endroit mais s’y adapte et s’y développe.
Elle peut être relâchée dans la Nature volontairement mais le plus souvent par hasard ou par erreur. Elle met en danger la survie des espèces locales en épuisant les réserves de nourriture ou en les attaquants directement.

C’est le cas par exemple des tortues de Floride, qui prennent la place de nos tortues cistudes françaises.

Le dérèglement du climat aussi…

Si l’on ajoute à cela les effets à plus long terme du changement climatique, il est urgent de s’attaquer à ces menaces immédiates avant que les dommages ne soient irréparables.